Archives des catégories: Je Suis Un étudiant En Web

J’ai été en classe prépa (PCSI)

classe prépa maths

J’ai passé un an en classe prépa

Vous le savez peut-être si vous suivez mon blog depuis le tout début, mais il se trouve qu’après le lycée, j’ai fait une classe prépa. Plus précisément une CPGE PCSI, une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles : Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur. Oui, rien que ça. Et si vous voulez encore des lettres sans le moindre sens (sauf pour les initiés), je peux même ajouter que j’étais en HX1.

Ça n’a duré qu’un an. Une petite année. Neuf petits mois. Ensuite, j’ai changé d’orientation.

Quand j’étais en prépa, on me disait que j’étais l’élite de la nation. C’était vrai et faux à la fois. Faire partie de l’élite de la France, en soit, c’était cool. Vous n’imaginez pas ma fierté lorsque j’ai vu sur le site Admission Post-Bac que j’étais accepté dans LE lycée. Le premier lycée public de France dans ma filière à l’époque, en terme de résultats aux concours (je précise public, car apprenez que des privés comme Ginette squatte toujours la première place). C’était la classe, j’étais sur mon petit nuage.

Sauf que voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu. En en même temps, c’était tellement prévisible. Ça a été l’horreur… et en même temps un moment merveilleux. Même des années après, j’ai du mal à qualifier mon expérience en classé prépa.

Bien évidemment, je me base exclusivement sur mon expérience personnelle et celles de mes amis. N’allez pas faire des généralités là où je n’en fais pas. Merci d’avance. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai toujours aimé les maths

Si vous avez l’habitude de lire les articles de mon blog (notamment celui-là), vous savez peut-être qu’avant de faire des études dans le web, avant même l’histoire de l’art, j’ai fait des études scientifiques. Plus précisément, j’ai passé un Bac S (obtenu avec mention très bien) et je suis ensuite montée à Paris pour entrer dans une prépa parisienne très réputée (sur la montagne Sainte-Geneviève…). Une prépa PCSI plus précisément (Physique-Chimie et Sciences Industrielles).

Si j’ai arrêté la prépa, c’était parce que ça ne me correspondait pas, parce que j’étais trop jeune, parce que je ne savais pas travailler ? Tout ça à la fois. Disons que ça reste encore un mystère dans ma tête.

La vérité, c’est que j’ai toujours aimé les maths . Parfaitement ! Cette matière considérée comme « difficile et chiante » . C’est typiquement le seul cours duquel quand on sort et qu’on dit « j’ai rien compris » , on est considéré comme une personne cool.

Vous n’avez rien compris. Les maths, c’est cool ! Les maths, c’est utile ! Les maths, c’est amusant ! Les maths, c’est beau ! Les maths, c’est de la poésie . Qu’y a-t-il de plus orgasmique que de réussir des exercices de maths complexes, de comprendre que ce tout le monde considère comme ultra difficile et d’aller au bout d’une réflexion a priori totalement abstraite ?

A l’école, au collège, au lycée, j’aimais la quasi-totalité des matières. Même si la chimie a été pendant longtemps MON domaine, il n’en demeure pas moins que je trouvais aux mathématiques quelque chose de spécial. Oui, c’est chiant de faire des fractions et des pourcentages, mais quand on en arrive à la théorie des groupes, je vous jure que c’est surkiffant. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon parcours chaotique

It was cold, winter morning.by laura-makabresku

It was cold, winter morning by laura-makabresku

Plus qu’un mois avant la fin des cours de ma licence. Un mois et j’aurais enfin terminé quelque chose, car je pense pouvoir assurer avec certitude que j’aurais droit à ce morceau de papier qui atteste que je sais… Qu’est-ce que je sais faire ? Chercher des informations dans des livres, improviser des plans en 2 ou 3 parties, broder autour d’un sujet inintéressant au possible. Je n’ai pas l’impression d’avoir appris grand chose à la fac . Vraiment pas. Sauf dans un ou deux cours, ici et là, sans trop savoir comment. C’est peut-être faux, peut-être que j’ai appris plein de trucs sans en avoir vraiment conscience. La culture générale, oui, c’est ça que j’aurais gagné au passage. Et un échappatoire, le temps de réfléchir un peu.

Quand j’étais au lycée, je me suis retrouvée à demander des prépa PCSI (Physique Chimie et Sciences de l’Ingénieur). J’étais une excellente élève, on m’a dit que je pouvais tenter les grandes parisiennes. Premier vœu : Louis le Grand à Paris avec internat, second vœu : Henri IV à Paris sans internat, troisième vœu : Louis le Grand sans internat, quatrième vœu : Chateaubriand à Rennes, cinquième vœu : Montesquieu au Mans. Et un sixième vœu dans une fac quelconque, parce que je devais en mettre une. Je m’attendais à me retrouver à Rennes. Sauf qu’en fait non, j’ai été prise à Henri IV. J’ai explosé de joie quand j’ai vu ce « admise » sur l’écran de l’ordinateur du salon, je crois avoir appelé tout le monde. J’allais dans un des plus grands lycées de France, j’allais faire l’ENS ou une grande école d’ingénieur et la vie serait merveilleuse. Même si je ne savais pas ce que c’était, être ingénieur. Ni ce qui m’attendait à Paris. J’y reviendrai dans un billet plus spécifique.

Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !