Archives des catégories: Je Suis Un Militant Lgbt+

Mon genre, ta gueule !

Cela fait un moment que j’envisage d’écrire cet article. J’ai cette envie de poser mes réflexions à plat, ne serait-ce que pour me remettre les idées en place. J’avais un peu peur. Peur de m’exposer, peur de ne pas savoir comment dire les choses, peur d’écrire des bêtises, peur de me tromper. Finalement, j’ai décidé de parler de moi, seulement de moi et de personne d’autre. Ce que j’écris n’engage que moi et tant pis.

J’ai décidé d’envoyer le genre se faire foutre . Surtout le mien.

A la naissance, j’ai été assignée fille. Je n’en suis pas mécontente, je suis même plutôt à l’aise avec ça si vous voulez tout savoir. J’aime mon corps tel qu’il est et je ne souhaite pas en changer. Dans ma vie de tous les jours, je m’accommode de mon genre social féminin. En réalité, peut-être ne me serais-je jamais posé de questions si je n’avais pas été sensibilisée à la question du genre au cours de mes activités militantes, si je n’avais pas fréquenté des personnes non-cisgenres.

Pour être honnête, je ne me sens pas forcément plus fille que garçon . Pas dans le sens où je ne me sens ni l’un ni l’autre, mais plutôt les deux. J’ai souvent eu une identité de garçon. Spontanément sur Internet, là où on n’a pas besoin de montrer son visage, je me présente comme un garçon. Sauf… sauf depuis que j’ai ouvert mes blogs au nom de Cordélia. Rétrospectivement, je n’aime pas tellement ce pseudo, même s’il représente assez bien la personne derrière laquelle je me cache dans mes articles. Mais bon, ce n’est pas vraiment le moment de revenir là-dessus.

Je jongle avec un prénom féminin et un prénom masculin depuis des années. Et ce n’est qu’en abandonnant le second que je réalise à quel point il me manque. Je me sentais bien avec et parler de moi au masculin ne m’a jamais posé problème. J’aime jouer avec mon apparence, aussi, en mode gender fucking. Je n’ai jamais autant apprécié mon corps depuis que je me suis rendue compte que je pouvais tirer partie de mon côté androgyne. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je rêvais d’un autre monde

manif pour tous

Je rêvais d’un autre monde. Où la Terre serait ronde. Où la Lune serait blonde. Et la vie serait féconde. — Téléphone

Cette chanson me colle à la peau depuis quelques temps. Quelques mois. Quelques années. Il y a tellement de choses que je ne supporte plus dans ce monde. Trop d’injustices, trop de haine, trop de violence. Alors je me surprends à rêver d’un autre monde . Un monde où on pourrait être une femme, un homme, cisgenre ou trans, ou autre. Hétéro, homo, bi, pan ou asexuel. Noir, blanc, rouge ou jaune. Pratiquant, croyant ou athée. Valide ou handicapé. Tout ça à la fois, sans que cela pose problème.

On est si loin du compte que cela me fait mal. L’être humain est capable du pire comme du meilleur. J’ai tendance à voir surtout le pire. Il faut dire qu’il me saute à la gorge dès que j’ouvre le journal, que j’allume la télé ou la radio.

Aujourd’hui, on voit le retour de la Manif Pour Tous. Aujourd’hui, il y a des gens qui se rassemblent pour se battre contre les droits d’autres personnes. Le mariage de personnes de même sexe, il est passé l’année dernière. Pourtant, aujourd’hui encore, des gens descendent dans la rue pour protester. Que veulent-ils ? Je ne les comprends pas. Ces gens pourraient se battre contre quelque chose de réellement néfaste. Ils pourraient protester contre la guerre, œuvrer pour l’humanité en soutenant les actions contre la faim dans le monde, les violences faites aux femmes, le travail des enfants, la marchandisation du corps humain.

Mais non. Au lieu de ça, ils hurlent que des personnes comme eux, ayant deux bras et deux jambes, ne puissent pas obtenir les mêmes droits qu’eux. Au nom de quoi ? De la famille. Et leur famille à eux ? Ils y pensent ? Les homo et les bi, c’est 10% de la population, peu importe le pays et l’époque. Leurs enfants sont peut-être homos. Ces personnes en rose et bleu, elles se battent contre les droits de leurs propres enfants , les droits des leurs neveux, de leurs nièces, de leurs petits enfants, de leurs filleuls et des meilleurs amis de leurs propres enfants.

Je rêve d’un monde où ce genre de manifestation n’a pas lieu d’exister . Mieux, où elle n’a pas le droit d’exister !

Je veux pouvoir me marier si je le veux. Avec une femme ou un homme, cis ou non. Je veux pouvoir avoir un enfant ou choisir de ne pas en avoir, si tel est mon désir. Avec ou sans papa. Je veux même avoir le droit de porter l’enfant d’un autre couple, si je fais ce choix en toute connaissance de cause. Je rêve de m’habiller comme je veux, je rêve aimer qui je veux, je rêve de ne plus avoir peur.

Je veux disposer de mon propre corps , et votre avis n’a aucune espèce d’importance.

J’ai rêvé de cet autre monde. Peut-être qu’un jour, j’aurais la chance d’y vivre ? Je peux toujours rêver.

signa

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 idées fausses sur les bisexuel-le-s

flag bisexuality pride - idées fausses sur les bi

Tu ne le connais peut-être pas, mais voici le drapeau bi !

Ces derniers temps, on entend parler de bisexualité à toutes les sauces. Cette orientation sexuelle est rarement présentée sous son meilleur jour, pour le plus grand malheur des rares personnes et associations qui se préoccupent  de l’image des bisexuel-le-s.

Mais avant que d’aller plus loin, c’est quoi la bisexualité ? Tout monde a déjà entendu ce mot, mais es-tu capable de le définir correctement ?

Sur linternaute.com, j’ai trouvé cette définition absolument révoltante « individu à la fois hétérosexuel et homosexuel ». Non ! La bisexualité est une orientation sexuelle à part entière et pas un espèce de mix étrange entre deux.
Sur Wikipédia, j’ai trouvé « [individu entretenant] des relations amoureuses, sentimentales ou sexuelles avec des personnes du même sexe et du sexe opposé ». C’est déjà beaucoup mieux, plus large et c’est cette définition que la plupart des gens retiennent et doivent retenir.
Néanmoins, il existe une définition encore plus large qu’on ne trouvera quasiment jamais. Personnellement, c’est celle que j’adopte : « Personne attirée (sexuellement, sentimentalement ou autre) par les personnes de genre identique et de genre(s) différent(s) ». Je mets le « s » entre parenthèses car il y a des bisexuels qui vous diront qu’ils ne sont attirés que par les hommes et les femmes, d’autres qui ouvriront la définition aux personnes qui se définissent dans une autre catégorie (je fais partie de ceux-là) (1). En tout l’important, c’est qu’on introduit alors la notion de genre, car le genre et le sexe biologique sont deux choses bien distinctes.

L’éventail des bisexualités est extrêmement large, je t’invite à te renseigner plus spécifiquement si tu es intéressé-e. En attendant, voici un petit graphique pouvant servir de récapitulatif. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Marche des Fiertés sous la pluie

Là, c’est moi avec le drapeau bi sur les épaules, les pins qui vont bien, le parapluie, les cheveux n’importe comment à cause de l’humidité, les drapeaux arc-en-ciel sur les joues et la pancarte de Bi’cause à la main

Bonjour à tous et à toutes !

Vous le savez peut-être, mais hier, c’était la Marche des Fiertés 2014 à Paris. Vous la connaissez sans aucun doute sous le nom de « Gay Pride », terme très réducteur car ce n’est pas une marche uniquement pour les gays, mais pour toute la communauté LGBT+ et les droits des membres de cette communauté. Donc on dit « Marche des Fiertés » et pas « Gay Pride » comme sur TF1 ! Merci !

Ma première Marche, c’était en 2011, il y a trois ans quand je suis arrivée à Paris. Il faisait un soleil de plomb, j’y étais allée avec quelques connaissances et je n’étais pas allée jusqu’à Bastille car j’étais trop fatiguée. En 2012, je travaillais au Mans, là où habitent mes parents donc impossible de monter à Paris et l’année dernière, je travaillais le samedi en question. Cette année, c’était vraiment l’occasion de m’impliquer. Il faut savoir que je fais partie de deux associations : Bi’cause, association pour la visibilité et la reconnaissance des bisexuel-les et toutes les orientations sexuelles assimilées comme la pansexualité & le MAG, mouvement d’affirmations des jeunes gaies, lesbiennes, bi et trans. Bien évidemment, je me suis proposée pour aider lors de la Marche ! Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Playlist LGBT-Friendly

Bonjour à tous et à toutes !

Samedi, c’est la Marche des Fiertés de Paris ! Autrement dit, ce que vous connaissez sous le nom de Gay Pride. Bien évidemment, je défilerai lors de cette marche aux côtés de mes deux associations : Bi’cause & le MAG Jeunes LGBT. Je ferai sans aucun doute un article compte-rendu suite à cet événement important !

Pour préparer la Marche, je vous propose aujourd’hui une petite sélection de 14 chansons connues pour porter des messages LGBT, des messages de tolérance, des messages d’amour. C’est une sélection non exhaustive, car je ne connais pas toutes les musiques du monde, mais aussi parce que je ne vais mettre que mes préférées. J’y vais par ordre alphabétique, car je suis bien incapable de réaliser un classement… Parfois c’est aussi une question d’interprétation de la chanson, mais bref, on s’en fiche ;)

∞ 3e Sexe, Indochine ∞

Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !