J’ai toujours aimé les maths

Si vous avez l’habitude de lire les articles de mon blog (notamment celui-là), vous savez peut-être qu’avant de faire des études dans le web, avant même l’histoire de l’art, j’ai fait des études scientifiques. Plus précisément, j’ai passé un Bac S (obtenu avec mention très bien) et je suis ensuite montée à Paris pour entrer dans une prépa parisienne très réputée (sur la montagne Sainte-Geneviève…). Une prépa PCSI plus précisément (Physique-Chimie et Sciences Industrielles).

Si j’ai arrêté la prépa, c’était parce que ça ne me correspondait pas, parce que j’étais trop jeune, parce que je ne savais pas travailler ? Tout ça à la fois. Disons que ça reste encore un mystère dans ma tête.

La vérité, c’est que j’ai toujours aimé les maths . Parfaitement ! Cette matière considérée comme « difficile et chiante » . C’est typiquement le seul cours duquel quand on sort et qu’on dit « j’ai rien compris » , on est considéré comme une personne cool.

Vous n’avez rien compris. Les maths, c’est cool ! Les maths, c’est utile ! Les maths, c’est amusant ! Les maths, c’est beau ! Les maths, c’est de la poésie . Qu’y a-t-il de plus orgasmique que de réussir des exercices de maths complexes, de comprendre que ce tout le monde considère comme ultra difficile et d’aller au bout d’une réflexion a priori totalement abstraite ?

A l’école, au collège, au lycée, j’aimais la quasi-totalité des matières. Même si la chimie a été pendant longtemps MON domaine, il n’en demeure pas moins que je trouvais aux mathématiques quelque chose de spécial. Oui, c’est chiant de faire des fractions et des pourcentages, mais quand on en arrive à la théorie des groupes, je vous jure que c’est surkiffant. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis une série-addict

Mon profil Betaseries peut en témoigner, je suis ce qu’on peut appeler une grosse série-addict . Je ne regarde pas la télé, je n’en ai même pas chez moi. Par contre le soir, ou l’après-midi, ou le matin… je regarde des séries. Je pense que ma consommation en la matière s’apparente à de la boulimie… Quoi que, je pense qu’il y a pire que moi. Ou du moins, je l’espère.

Qu’est-ce que je regarde ? Laissez-moi vous expliquer…

Ces séries que je regarde en ce moment :

The Walking Dead : Parce que Daryl & Carol sont faits pour aller ensemble, parce que ça fait peur, parce que ça me fait presque vomir, parce que c’est stressant, parce que les zombies c’est cool à la télé.

The Big Bang Theory : Parce que c’est drôle, parce que Team Sheldon, parce que je suis une geek, parce que j’ai fait maths sup.

Criminal Minds : Parce que le docteur Reid, parce que les profilers, parce que c’est une source d’inspiration pour des thrillers qui n’existent pour le moment que dans ma tête.

Numb3rs : Parce que je l’ai déjà vu 12000 fois, parce que Charly est mon amoureux, parce que les maths c’est trop cool.

Les Revenants : Parce que c’est français, parce que c’est flippant, parce que c’est bien filmé, parce que j’aime avoir peur (et parce que ma prof d’éco m’en a parlé) et parce qu’il y a une rouquine mignonne. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Kings of Suburbia – Tokio Hotel

Schrei, c’était en 2005. Zimmer 483 en 2007. Humanoid en 2009. Déjà en 2010/2011, on n’entendait plus vraiment parler de Tokio Hotel. Puis, ça a été le silence radio. Pas de dissolution du groupe officielle, pas vraiment de news, quelques apparitions ça et là dans les médias des jumeaux Kaulitz… Autant vous dire que ça faisait un moment qu’on n’espérait plus le retour de Tokio Hotel. Ça avait été LE phénomène entre – globalement – 2006 et 2008 et on a failli croire qu’ils finiraient comme tous les boys-bands pour ado : au grenier. Finalement… on dirait que non.

Depuis quelques mois, le groupe (et surtout les jumeaux) sont de retour sur Youtube. Ce mois-ci, Tokio Hotel a sorti son nouvel album : Kings of Suburbia (soit dit en passant le groupe a failli changer de nom…). J’étais à la fois curieuse, heureuse et anxieuse. Qu’on se le dise,  Tokio Hotel, c’est un peu toute mon adolescence. Oui, j’ai fait partie de ces gamines qui au collège, ne juraient que par le groupe allemand (et en allemand !). Ça n’a pas toujours été simple, on s’est souvent foutu de ma gueule. Il n’était pas facile d’être fan de Tokio Hotel quand on avait 15 ans. Surtout quand on voulait être un peu rock. Mais quand j’y pense, ça m’a aussi beaucoup apporté. Notamment de la répartie.

Au diable les souvenirs d’ado, venons en au fait. Le nouvel album de Tokio Hotel. Déjà, on remarque sur la pochette qu’ils ont changé de logo. Il est moins grossier et plus moderne. Ensuite, on voit que, si Georg et Gustav sont restés plus ou moins les mêmes, les jumeaux ont bien changé. Et je crois qu’avec son nouveau look, Bill a violé mon adolescence (et ma rétine avec), comme dit une de mes amies. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je rêvais d’un autre monde

manif pour tous

Je rêvais d’un autre monde. Où la Terre serait ronde. Où la Lune serait blonde. Et la vie serait féconde. — Téléphone

Cette chanson me colle à la peau depuis quelques temps. Quelques mois. Quelques années. Il y a tellement de choses que je ne supporte plus dans ce monde. Trop d’injustices, trop de haine, trop de violence. Alors je me surprends à rêver d’un autre monde . Un monde où on pourrait être une femme, un homme, cisgenre ou trans, ou autre. Hétéro, homo, bi, pan ou asexuel. Noir, blanc, rouge ou jaune. Pratiquant, croyant ou athée. Valide ou handicapé. Tout ça à la fois, sans que cela pose problème.

On est si loin du compte que cela me fait mal. L’être humain est capable du pire comme du meilleur. J’ai tendance à voir surtout le pire. Il faut dire qu’il me saute à la gorge dès que j’ouvre le journal, que j’allume la télé ou la radio.

Aujourd’hui, on voit le retour de la Manif Pour Tous. Aujourd’hui, il y a des gens qui se rassemblent pour se battre contre les droits d’autres personnes. Le mariage de personnes de même sexe, il est passé l’année dernière. Pourtant, aujourd’hui encore, des gens descendent dans la rue pour protester. Que veulent-ils ? Je ne les comprends pas. Ces gens pourraient se battre contre quelque chose de réellement néfaste. Ils pourraient protester contre la guerre, œuvrer pour l’humanité en soutenant les actions contre la faim dans le monde, les violences faites aux femmes, le travail des enfants, la marchandisation du corps humain.

Mais non. Au lieu de ça, ils hurlent que des personnes comme eux, ayant deux bras et deux jambes, ne puissent pas obtenir les mêmes droits qu’eux. Au nom de quoi ? De la famille. Et leur famille à eux ? Ils y pensent ? Les homo et les bi, c’est 10% de la population, peu importe le pays et l’époque. Leurs enfants sont peut-être homos. Ces personnes en rose et bleu, elles se battent contre les droits de leurs propres enfants , les droits des leurs neveux, de leurs nièces, de leurs petits enfants, de leurs filleuls et des meilleurs amis de leurs propres enfants.

Je rêve d’un monde où ce genre de manifestation n’a pas lieu d’exister . Mieux, où elle n’a pas le droit d’exister !

Je veux pouvoir me marier si je le veux. Avec une femme ou un homme, cis ou non. Je veux pouvoir avoir un enfant ou choisir de ne pas en avoir, si tel est mon désir. Avec ou sans papa. Je veux même avoir le droit de porter l’enfant d’un autre couple, si je fais ce choix en toute connaissance de cause. Je rêve de m’habiller comme je veux, je rêve aimer qui je veux, je rêve de ne plus avoir peur.

Je veux disposer de mon propre corps , et votre avis n’a aucune espèce d’importance.

J’ai rêvé de cet autre monde. Peut-être qu’un jour, j’aurais la chance d’y vivre ? Je peux toujours rêver.

signa

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 idées fausses sur les bisexuel-le-s

flag bisexuality pride - idées fausses sur les bi

Tu ne le connais peut-être pas, mais voici le drapeau bi !

Ces derniers temps, on entend parler de bisexualité à toutes les sauces. Cette orientation sexuelle est rarement présentée sous son meilleur jour, pour le plus grand malheur des rares personnes et associations qui se préoccupent  de l’image des bisexuel-le-s.

Mais avant que d’aller plus loin, c’est quoi la bisexualité ? Tout monde a déjà entendu ce mot, mais es-tu capable de le définir correctement ?

Sur linternaute.com, j’ai trouvé cette définition absolument révoltante « individu à la fois hétérosexuel et homosexuel ». Non ! La bisexualité est une orientation sexuelle à part entière et pas un espèce de mix étrange entre deux.
Sur Wikipédia, j’ai trouvé « [individu entretenant] des relations amoureuses, sentimentales ou sexuelles avec des personnes du même sexe et du sexe opposé ». C’est déjà beaucoup mieux, plus large et c’est cette définition que la plupart des gens retiennent et doivent retenir.
Néanmoins, il existe une définition encore plus large qu’on ne trouvera quasiment jamais. Personnellement, c’est celle que j’adopte : « Personne attirée (sexuellement, sentimentalement ou autre) par les personnes de genre identique et de genre(s) différent(s) ». Je mets le « s » entre parenthèses car il y a des bisexuels qui vous diront qu’ils ne sont attirés que par les hommes et les femmes, d’autres qui ouvriront la définition aux personnes qui se définissent dans une autre catégorie (je fais partie de ceux-là) (1). En tout l’important, c’est qu’on introduit alors la notion de genre, car le genre et le sexe biologique sont deux choses bien distinctes.

L’éventail des bisexualités est extrêmement large, je t’invite à te renseigner plus spécifiquement si tu es intéressé-e. En attendant, voici un petit graphique pouvant servir de récapitulatif. Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !