Mon parcours chaotique

It was cold, winter morning.by laura-makabresku

It was cold, winter morning by laura-makabresku

Plus qu’un mois avant la fin des cours de ma licence. Un mois et j’aurais enfin terminé quelque chose, car je pense pouvoir assurer avec certitude que j’aurais droit à ce morceau de papier qui atteste que je sais… Qu’est-ce que je sais faire ? Chercher des informations dans des livres, improviser des plans en 2 ou 3 parties, broder autour d’un sujet inintéressant au possible. Je n’ai pas l’impression d’avoir appris grand chose à la fac . Vraiment pas. Sauf dans un ou deux cours, ici et là, sans trop savoir comment. C’est peut-être faux, peut-être que j’ai appris plein de trucs sans en avoir vraiment conscience. La culture générale, oui, c’est ça que j’aurais gagné au passage. Et un échappatoire, le temps de réfléchir un peu.

Quand j’étais au lycée, je me suis retrouvée à demander des prépa PCSI (Physique Chimie et Sciences de l’Ingénieur). J’étais une excellente élève, on m’a dit que je pouvais tenter les grandes parisiennes. Premier vœu : Louis le Grand à Paris avec internat, second vœu : Henri IV à Paris sans internat, troisième vœu : Louis le Grand sans internat, quatrième vœu : Chateaubriand à Rennes, cinquième vœu : Montesquieu au Mans. Et un sixième vœu dans une fac quelconque, parce que je devais en mettre une. Je m’attendais à me retrouver à Rennes. Sauf qu’en fait non, j’ai été prise à Henri IV. J’ai explosé de joie quand j’ai vu ce « admise » sur l’écran de l’ordinateur du salon, je crois avoir appelé tout le monde. J’allais dans un des plus grands lycées de France, j’allais faire l’ENS ou une grande école d’ingénieur et la vie serait merveilleuse. Même si je ne savais pas ce que c’était, être ingénieur. Ni ce qui m’attendait à Paris. J’y reviendrai dans un billet plus spécifique.

Read More →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon premier article

separateur

Écrire le tout premier article d’un blog n’est pas chose aisée, je pense que tous les blogueurs seront d’accord avec moi. Qu’est-ce que je vais dire ? De quelle manière ? Alors j’ai choisi cette photographie, avec une fille et une guitare. Je ne sais pas à qui elle appartient, j’ai cherché un peu sans trouver, j’en suis désolée.

Outre le fait que j’aime cette photographie, il se trouve que je suis moi-même guitariste. Or, je n’ai pas joué depuis des mois. Pourquoi ? Parce que je suis dans une résidence avec des murs en papier de cigarette et que si j’entends ma voisine tousser, j’imagine bien que tout l’immeuble va m’entendre gratter et chanter. Parce que je chante aussi.

Résultat, ça fait des mois que je n’ai pas eu l’occasion de jouer. Et ça me manque terriblement, de faire de la musique. Avant, j’en jouais tous les jours, ou presque. C’était à l’époque où je vivais encore chez mes parents. Il y a quatre ans déjà. Le temps passe vite. On est déjà à la mi-mars, c’est bientôt mon anniversaire. Et le 11 avril, j’aurais terminé ma licence. Il ne restera plus que les partiels à passer, mais ça devrait bien se passer. Ou du moins, pas plus mal qu’au premier semestre. Même si j’ai toujours remarqué que mes seconds semestres étaient toujours moins bon que les premiers. C’est marrant. Ce doit être la fin de l’année qui me démotive.

Je suis en Histoire de l’art, vous savez ? ça a l’air plutôt sympa sur le papier, mais il faut vraiment être passionné. En plus, au bout de trois ans… on commence à se lasser. Du moins, je me suis lassée. Je suis contente d’arriver enfin au bout de ma licence, j’ai cru que je n’en serais jamais capable. Pourtant si, plus qu’un mois ou deux et ce sera terminé. Bac+3. Après quatre ans d’études post-bac. Et enfin un vrai diplôme, même s’il ne vaut pas grand chose.

Je pense que je vais m’arrêter là. Ce n’est qu’un premier billet. Il y en aura d’autres, plus tard. Peut-être que certains seront plus longs, d’autres plus courts. Nous verrons bien.

signa

Rendez-vous sur Hellocoton !