Je me suis faite tatouer

premier tatouage

Cela faisait longtemps, très longtemps, que j’avais envie de me faire tatouer. J’en rêvais déjà quand j’avais 15/16 ans, je voulais me faire une étoile sur l’aine parce que je trouvais ça trop sexy. Qu’on se le dise, je suis heureuse de ne pas l’avoir fait à l’époque, car aujourd’hui ce type de tatouage ne me fait plus du tout envie. Par la suite, j’ai eu diverses idées de tatouages, plus ou moins réalistes, plus ou moins pourries. J’ai beaucoup changé d’avis sur mon premier tatouage, que ce soit sur le motif ou son emplacement.

Encore une fois, je suis plutôt contente d’avoir eu trop la trouille pour sauter le pas alors que je ne m’étais pas totalement décidée… Parce qu’un tatouage, c’est quand même plus ou moins pour toute la vie. Il faut continuer à l’aimer et surtout l’assumer. Même si je n’ai jamais eu l’idée de me faire tatouer une grosse femme à poil sur le bras, je ne suis pas certaine que j’aurais été ravie de me coltiner tous les tatouages que j’ai pu envisager tout au long de ma courte vie.

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous ma petite expérience de jeune tatouée . Je vais vous parler de mon tatouage, de son histoire, de sa signification et bien sûr du tatouage en lui-même : avant/pendant/après.

Moi et les runes

Il faut savoir que je suis une grande fan de jeu de rôles. J’ai été rôliste pendant des années et, même si je n’ai plus le temps de jouer aujourd’hui, j’espère pouvoir reprendre un jour les RPG. N’ayant pas de partenaires rôlistes IRL, je pratiquais le jeu de rôles écrit sur internet, via des forums en particulier. Je ne vais pas vous raconter ma vie de rôliste, mais je peux au moins vous dire que j’ai joué de très nombreux personnages, que j’ai des centaines d’heures de jeu à mon actif et des milliers de mots.

Parmi mes personnages favoris, il y avait de très nombreux sorciers pratiquant la magie runique, inspirée du Livre des Etoiles d’Erik L’Homme. C’était une forme de magie qui m’attirait tout particulièrement, je la trouvais originale et cela m’a permis de créer de nouvelles façons de jouer, d’enrichir le jeu de rôles auquel je participais, bref c’était beaucoup de fun. Plusieurs de mes personnages avaient des runes tatouées sur le corps, tant et si bien que j’ai fini par me dire que… j’avais bien envie d’avoir les mêmes.

Au final, je pense qu’un tatouage de runes me correspond bien. Il symbolise mon attachement à la culture geek et les mondes de l’imaginaire, ma passion pour le jeu de rôle et l’écriture en règle générale. C’est aussi le symbole d’une période de ma vie importante, beaucoup de souvenirs, des rencontres, des joies et des déceptions.

premier tatouage

Choisir mes runes

Après avoir décidé de ce que je voulais me faire tatouer, à savoir des runes, il a fallu que je choisisse QUELLES runes j’inscrirais sur ma peau. Je me suis donc plongée dans les documents que j’avais rassemblé pour jouer mon jeu de rôle, les manuels que j’avais écrit pour mes sorciers, etc pour trouver quelles étaient les runes qui me correspondaient le mieux.

Attention, ce ne sont pas les significations et pouvoirs qu’on peut trouver partout pour la simple raison que c’est un mix entre le travail d’Erik l’Homme dans Le Livre des Etoiles, le vieux Futhark, mais aussi mon propre travail dans le cadre de la magie runique que j’avais créée dans le cadre de mon jeu de rôle. Chaque rune a donc une signification à mes yeux qui n’est peut-être pas celle que vous connaissez.

Ansuz (a) : L’Ase, l’Humide

Significations : puissance créatrice, intelligence (« acérée comme l’épée »), connaissance
Pouvoirs : ouvre aux pouvoirs intérieurs – délivre le souffle vital et conduit à l’inspiration, l’extase, affranchit de la peur de la mort – rune des chants et des incantations

Sowelo (s) : la Roue, la Racine

Significations : le pouvoir, l’esprit, la puissance du soleil, feu chamanique, terrifiant
Pouvoirs : renforce la volonté – artisan des victoires dévastatrices – énergie puissante qui brise les barrières – libère l’Homme et le remet sur la voie de son destin

Berkana (b) : le Bouleau, l’Oreille

Significations : équilibre intérieur, rune de ce qui est caché, protégé, intériorisé (profondeur)
Pouvoirs : véhicule – permet la communication entre les esprits – aide à mener les projets à maturité – favorise les récoltes

Wunjo (w) : la Généreuse, l’Étendard

Significations : joie et harmonie – rassemblement des membres d’un clan
Pouvoirs : protège les groupes – harmonise les actions des runes et aide à leur association – apaise les esprits – apporte la sérénité et favorise la concentration

IMG_2625

Prendre le temps de la réflexion

J’ai mis longtemps, très longtemps, à prendre la décision de me faire tatouer : pour de vrai. Pour ne rien vous cacher, j’ai réfléchi pendant plusieurs années. J’avais peur de changer d’avis, de me tromper et de me retrouver avec un tatouage qui finalement ne me plairait plus. J’avais également peur de passer à l’acte, peur d’avoir mal, peur du regard des autres.

J’ai également beaucoup hésité sur l’emplacement. Je voulais un endroit visible, mais pas trop. Je tenais à un tatouage discret, mais qu’en même temps il soit visible. Je me suis rapidement arrêtée sur l’avant-bras, même si au dernier moment j’ai presque envisagé de le faire sur l’intérieur du bras pour que ce soit moins visible, notamment en milieu professionnel.

J’ai donc attendu. Je m’étais dit « pour mes 20 ans » .  Puis « pour fêter ma licence » . Finalement « pour mes 22 ans » et ça s’est terminé « pour la fin de mon mémoire » . Si j’ai sauté le pas, c’est aussi parce qu’un de mes amis proches l’a également fait. Tout d’un coup je me suis demandée pourquoi lui, il l’avait fait, alors que moi, je laissais traîner depuis des années. J’en avais envie, vraiment envie, je n’avais pas changé d’idée de tatouage depuis plusieurs années, j’en ai donc conclu que j’étais sérieuse et que je pouvais me jeter sous l’aiguille. Enfin.

Aller chez le tatoueur

Je n’ai pas spécialement cherché à faire original dans le choix de mon tatoueur : j’ai été chez le même qu’un ami qui venait lui aussi de faire tatouer pour la première fois le mois d’avant. J’avais déjà mon dessin, c’était tout petit et tout simple, je n’ai pas estimé nécessaire de chercher ZE tatoueur parfait. Si un jour j’en viens à me faire une pièce plus conséquente, clairement je ne procéderais pas de la même manière. Toujours est-il que j’ai pris rendez-vous chez Abraxas à Paris, dans le Marais, le jeudi 4 juin à 17h.

Dire que j’étais morte de trouille est un euphémisme : j’étais absolument terrorisée. Il faut savoir que je suis phobie des piqûres et qu’un tatouage, ça se fait avec une aiguille donc… J’avais vraiment du mal à contrôler mon stress. J’avais demandé à une de mes amies proches de m’accompagner et j’ai bien fait sinon je pense que je me serais fait pipi dessus avant même d’être devant le tatoueur. D’autant plus que l’attente a été trèèèès longue, j’ai donc eu bieeeeen le temps de stresser.

Quand je suis arrivée dans la salle et que j’ai posé mon bras devant le tatoueur, j’ai vraiment cru que j’allais changer d’avis. J’avais envie de lui dire « wesh finalement non, bisous ». Mais j’avais payé d’avance alors… je n’avais plus trop le choix. J’étais sur le point de pleurer quand il a sorti tout le matériel, quand il m’a dit de relâcher le bras, j’avais envie de lui hurler « JE SUIS STRESSEE ALORS OUI JE SUIS CONTRACTEE TAGUEULE ». Il m’a dit bien sûr que ça ne ferait pas mal, sur le moment j’avais des doutes.

Il a appliqué le dessin sur ma peau, un peu comme un tatouage malabar. Puis, il a commencé à dessiner avec son aiguille maléfique et… et en fait ça ne m’a rien fait du tout. A l’instant où j’ai senti le touuuut petit pincement minuscule sur ma peau, je me suis détendue d’un coup. Ok, ce n’est QUE ça, ça ne fait pas mal DU TOUT. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’était agréable, mais franchement ça a duré approximativement 1 min 30 et je n’ai pas ressenti de douleur particulière. Se cogner le petit orteil contre le coin d’une chaise fait bien plus mal !

Quand ça a été enfin terminé, mon tatoueur et sa casquette Batman ont pris le temps de m’expliquer comment faire pour m’occuper de mon petit tatouage, le laver, le soigner, tout ça… Il a enroulé mon bras comme un jambon dans un film plastique et c’était terminé ! Rendez-vous dans un mois pour observer l’évolution et s’assurer que tout a bien cicatrisé.

IMG_2604

Moi, jeune tatouée

Maintenant c’est fait : je suis tatouée. J’ai pris grand soin de mon tatouage les premières semaines, et je compte bien continuer. J’ai toujours ma crème solaire indice 50 dans mon sac, pour le protéger s’il fait beau. Il sera bientôt temps pour moi de retourner chez mon tatoueur afin qu’il vérifie que tout a bien cicatrisé.

Mon tatouage est tout petit, mais je l’aime d’amour. Il est très fin et j’aime son apparence. J’aime cette marque sur ma peau, j’aime ce qu’elle signifie et je commence déjà à rêver d’autres tatouages. Ou du moins, d’une pièce plus importante. Je vais prendre le temps de réfléchir, je ne suis pas pressée.

Version 2

Et toi ?

Tu es tatoué-e ? Comment ? Par qui ? Pourquoi ? N’hésite pas à parler avec moi de tatouage dans les commentaires !

Merci à JustAGirl pour les photos <3

signa

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires sur “Je me suis faite tatouer

  1. Merci de ton partage d’expérience. Je trouve ton tatouage très discret j’aime beaucoup.

  2. Je vais sans doute me faire tatouer cet été ! J’aime beaucoup ton tatouage tout en délicatesse et finesse !

  3. Je comprends pourquoi c’était compliqué d’expliquer le choix de tes runes vite fait sur FB ;-)

    J’ai fait mon tout 1er tatouage quand j’avais, euh, 30 ans je crois, ou pas loin, une souris sur le seins gauche, c’était symbolique de beaucoup de choses à l’époque. Et puis les années ont passées, divers évènements dans ma vie et j’ai fini par ne plus aimer cette souris qui ne voulait plus dire grand-chose… J’ai commencé par me renseigner pour la faire enlever, sauf que le prix et l’incertitude du résultat (j’avais choisi une encre prune, une des plus compliquées à faire partir dixit le dermato) m’ont fait reculer. J’ai finalement opté pour la cacher avec un tatouage un peu plus grand, un peu plus réfléchi au niveau du dessin, c’est donc désormais une branche de lierre qui grimpe vers mon décolleté :-), plus ou moins visible selon mes vêtements.

    • Oui voilà xD
      Je comprends que ce soit compliqué d’avoir un tatoo qu’on aime plus, c’est pour ça que j’ai énormément réfléchi et que je ne pense pas faire de tatouage pour quelque chose qui pourrait être ephémère (a tout hasard, en rapport avec l’être aimé ^^’ je connais trop de gens qui regrettent ce type de tatouage). Enfin voilà voilà ^^

  4. J’ai aussi envie de me faire tatouer des runes, mais moi ça serait du Cirth vu que je suis un fan absolu de Tolkien <3
    Reste à savoir "quoi?" et "ou?" mon poignet gauche est déjà pris; j'aime bien la façon dont tu as fait le tien à la verticale :3 c'est pas impossible que je m'en inspire ;)

  5. Coucou,
    Je suis tatouée depuis le début du mois de mai, lors d’un week-end à Prague. Ca fait un moment que j’ai mes idées de tatouage dans ma tête. Je veux une grosse pièce sur la cuisse (dessin dans la tête depuis plus de 2ans!), un bambi et une phrase Disney. J’avais peur de ne pas assumer le côté Disney de Bambi toute ma vie, j’ai donc opté pour un vrai cerf, tout simple, en tracé. Je voulais quelques choses derrière pour combler un peu le vide. J’ai fait le sigle des reliques de la mort.Dit comme ça… Mais il faut savoir que Harry Potter, c’est des heures de jeu, de rêves, d’imagination! C’est aussi toute mon enfance. J’ai grandi avec Harry. Mais aussi avec Narnia, et Eragon. Ce sigle represente ça, ma part de fantasy en moi. Et je trouve qu’il est reposant comme dessin. Le bambi, même sans forme de Disney, me fait penser à mon amour pour lui, (il ressemble beaucoup à Bambi adulte en fait), mais aussi à mon autre partie d’enfance : les heures de jeu dans la forêt, mes balades à vélo, les Cévennes, mon grands père qui s’occupe de « son jardin » et de la maison de mon arrière grand-mère. Ça me rappelle ma source. Le Cerf a un symbole fort pour moi, et je pense que le fait que Bambi soit mon personnage favori soit du à ce symbole.
    Alors le dessin a été fait à la va-vite, mais je ne le regretterais pas (même si j’ai toujours peur, moi et mon côté « je déteste les choses définitives ».) car tous les symboles que je voulais sont là.

    Bisous bisous!

  6. Morgane on 22 juin 2015 at 15 h 45 min said:

    Coucou cordelia, super article j’aime beaucoup les tatouages! Alors j’en ai 3 pour le moment deux fait quand j’avais 19 ans une salamandre dans le bas du dos et un papillon que j’ai dessiné au dessus de la poitrine. Je les ai fait chez un tatoueur à la campagne près de Nantes. C’est une période où j’avais besoin de m’affirmer et de me réapproprier mon corps. Le troisième date de quelques mois dans le dos un capteur de rêves mais à la place des plumes j’ai des grues en origami. Celui là représente les gens que j’aime. Je l’ai fait chez mud tattoo à Nantes. Le prochain est en cours de création. Il sera sur l’épaule et je vais le faire faire par Guillain Le Vilain à Tours. Merci pour le partage de ton expérience.

  7. caladhiel80 on 22 juin 2015 at 20 h 19 min said:

    Je trouve ton tatouage magnifique, et j’adore sa signification! J’en ai un moi aussi, sur l’intérieur de la cheville gauche. Un oiseau qui s’envole, au-dessus d’une date écrite en elfique (pour éviter que tout le monde me demande à quoi elle correspond).
    Et prochainement (enfin… quand le tatoueur que j’ai choisi sera disponible), le suivant: très probablement sur l’avant-bras aussi, et en rapport à ma passion pour l’écriture :-)
    Merci pour le partage de ton expérience en tout cas!

  8. lavisionraauz on 23 juin 2015 at 17 h 00 min said:

    Oui, quatre petits oiseaux. Je lui ai consacrer un article complet. C »étais par la soeur de mon ex copain maintenant. & Franchement je suis en pleine réflexion pour le deuxième après l »été ! :)

  9. J’aime beaucoup ton tatouage, discret et très beau ! :) je n’en ai pas encore, car je suis trop jeune, mais j’y pense depuis plusieurs années, j’attend juste d’être vraiment sûre et d’avoir 18 ans. Mais, j’ai déjà quelques uns dont je suis sûre : cette phrase sur mon poignet « books are proof humans can do magic », je la trouve géniale puisque depuis ma plus tendre enfance, j’aime lire et écrire par dessus-tout, je ne pourrais pas vivre sans. Après, des oiseaux s’envolant d’une cage, qui symbolisent la liberté que j’ai toujours cherché à avoir. Et enfin un hibou juste derrière l’oreille, le symbole de la sagesse et aussi un animal qui m’a toujours fasciné. :)
    Merci d’avoir partagé ton expérience ! :D

  10. Paulo-Chon on 8 août 2015 at 13 h 55 min said:

    Bientôt un groupe de musique composite tatoué sur tout le dos, j’ai hâte (c’est le 1er).
    Connais-tu le cycle des Démons de Peter V Brett? Une bonne série fantasy, sans rien de LGBT (hélas), mais qui sort du traditionnel elfe/nain/orc/gobelin, tout en donnant une grande importance aux pouvoirs des runes (comme l’indique si bien le tome 1 : l’Homme-Rune)
    http://www.babelio.com/livres/Brett-Le-cycle-des-demons-Tome-1–LHomme-rune/277209

  11. Un tatouage beau et simple, plein de sens. Un ami s’est fait tatoué en runes (traduit littéralement, hors signification des runes seules) « Ton dieu a été cloué sur une croix, le mien porte un marteau » ^^. Je voulais des runes depuis pas mal de temps. Je sais que Kenaz me correspond bien, mais j’ai très peu de références en la matière (hormis ce site: http://www.felag-asatru.org et d’autres qui m’inspirent encore moins confiance et se contredisent sur bien des points), Aurais-tu des références à me donner sur le sujet par hasard ?

    • Alors moi du coup c’est pas vraiment en référence aux runes « réelles » puisque je m’étais basée sur le Livre des Etoiles d’Erik l’Homme ^^ j’ai pas cherché la vérité historique ^^

  12. Merci pour ton article.

    J’ai depuis quelques semaines envie également de me faire tatouer.

    J’ai trouvé un modèle attrape rêve très joli sur ce site :

    http://tattoo.egrafla.fr/2015/10/21/tatouage-attrape-reve/

    Est-ce que vous trouvez que c’est une bonne idée de commencer par un si « grand » dessin pour un premier tatto ?

Laisser un commentaire

Post Navigation